Partie 3

PARTIE 3 / Concrètement, quels impacts ?

Propagation de l’idée, buzz et fédération

anonymous sont-ils trop voyant communication buzz Hadopi Express UFC image attitude profil adhérent

Ces derniers évènements ont permis d’augmenter significativement la notoriété du groupe, de ses valeurs et de ses objectifs. D’une part, c’est vrai que les Anonymous étaient déjà connus depuis près d’un an, mais jusqu’ici, le grand public  le voyait pour ainsi dire plus comme un fait divers. De plus en plus, l’intérêt et la curiosité des personnes se sont développées et ont amené de nombreux « nouveaux » adhérants au mouvement (contactés notamment à travers une vidéo ci-dessous). Cela va de la simple compréhension philosophique, à la création de profil spécifique et jusqu’à la transformation photo des internautes.

Même si le groupe n’est pas une entreprise, il convient de comprendre que nous sommes tous une marque en soi, que nous dégageons tous des images, et étant encore plus vrai pour un groupe, Anonymous est une marque, et en toute bonne logique, il est intéressant de se pencher sur leurs présences sur les réseaux sociaux.

anonymous sont-ils trop voyant communication buzz Hadopi Express UFC image attitude infographie comptes twitter facebook groupes

On se rend compte ainsi qu’il y a de plus en plus de groupes et de fan pages (notamment des pages par région : Anonymous France) ou de profils créés avec une intensité plus prononcée sur Twitter (avis aux intéressés, c’est ici que ça se passe). Parenthèse ouverte, il est intéressant de voir le nombre de « nouveaux comptes » (dont l’avatar n’a toujours pas été modifiés et dont le nombre d’abonnés est inférieur à 5), on peut dire que le mouvement reste rentable pour Twitter : )

Enfin, statistiquement la moyenne de l’âge des twittos étant supérieur à celle de Facebook, on peut noter qu’il y a des chances que le mouvement ne soit pas forcément une histoire d’âge comme il est souvent avancé (c’est un raccourci certes, mais factuel).

Ainsi, le mouvement attire, mais attire t’il les bonnes personnes ? quand on voit la vidéo d’introduction pour les jeunes nouveaux, on peut se demander si les propos tenus et la lourdeur de certains d’entre eux sont rigoureusement enregistrés et appliqués par ces non-initiés ?

Danger dé-crédibilisation

On sent dans les commentaires d’articles et autres forums, un certain rejet de toutes ces opérations par un certain nombre de gens trouvant peut-être que le mouvement dépasse l’organisation et l’idéologie de base. Ces anons sont parfois critiqués comme « emmerdeurs » anarchistes, terroristes du web, déraisonnés et sans contrôle de la situation.

anonymous sont-ils trop voyant communication buzz Hadopi Express UFC image attitude commentaire 5

anonymous sont-ils trop voyant communication buzz Hadopi Express UFC image attitude commentaire 4

Dans ce dernier billet du blog Heat Miser, c’est d’immaturité dont sont accusés les Anonymous. Et cet argument n’est pas isolé. Il est vrai que le mouvement séduit de plus en plus les jeunes, en quête de rébellion, et c’est peut-être au final ce qui dessert la cause et l’engouement qu’il y a autour. Alors certes les anonymous, si plus est qu’ils existent en tant qu’organisation, se désolidarisent de ces actions (voir Communiqué Anymous : «Ce que nous appelons nous une « cyber-manisfestion » n’est en réalité qu’un sitting virtuel, inspiré des actions de Gandhi »), mais il n’en reste rien que cela construit leur identité, leur image et leur notoriété. Jouer à « vrai-faux » Anonymous ne mènera nulle part et décrédibilisera d’autant plus le mouvement (ne donnons pas des armes à l’ennemi !).

La prochaine partie est la synthèse d’une étude menée on-line auprès de plus de 300 personnes pour voir concrétement quelle trace Anonymous laisse dans l’esprit des internautes.

Prélude : « Tout peut se dire mais pas au nom d’Anonymous »

Partie 1 : Carte d’identité s’il vous plait ! Identité d’un ANON.

Partie précédente : Les faits reprochés ou les actions de l’amalgame

Partie suivante : Etude Anons : la perception de la toile

La conclu : « Comm et contre comm » 

Publié le mars 27, 2012, dans Society Observer. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :