L’entreprise du bonheur, par Tony Hsieh

« Loin de craindre le changement, nous devons apprendre à l’accepter avec enthousiasme, l’encourager et le susciter » L’entreprise du bonheur par Tony Hsieh

l_entreprise_du_bonheur_tony_hsieh_communication_marketing_livre_zappos_Amazon_Chaussure_vie

Doué pour commencer une quinzaine de bouquins, plutôt nul pour en finir ne serait-ce qu’un seul, celui-là a réussi à me captiver d’un bout à l’autre tellement il est rempli de bonnes idées.

« Lisez ce livre avec un stylo qui … marche » Michel et Augustin

L’entreprise du bonheur, dans un temps un peu morose, est une bible de pensées positives pour le monde de l’entreprise et du management, mais surtout pour la vie du quotidien … Comme le signale la page de garde : prenez des notes « tant  il regorge de dizaines d’idées sympas et brillantes à la fois ».

Tony Hsieh : un grand utopiste

« Les meilleurs dirigeants sont ceux qui prêchent l’exemple, qui sont à la fois chefs et serviteurs. Des leaders serviteurs de ceux qu’ils dirigent » 

l_entreprise_du_bonheur_tony_hsieh_communication_marketing_livre_zappos_Amazon_Chaussure_vie_Auteur

Tony Hsieh, brillant étudiant sorti d’Harvard (rien que ça) et grand PDG moderne, nous explique en toute humilité son parcours. On sent qu’il l’a au final vécu avec surprises, toujours déterminé, mais jamais pédant de son succès … « Nous ne finirons jamais de nous perfectionner et nous ne serons jamais parfait » …  De la ferme de vers de terre à Zappos, il y en a beaucoup des anecdotes (quelle mémoire !).

Cet énergumène est un grand idéaliste, un grand optimiste, à la vie frôlant le conte de fée (faut que ça soit vendeur tout de même). Mais avec un argument sans faille : ça a marché ! Zappos : 1,2 milliard d’euros, voilà la valeur de son entreprise après 10 ans d’existence. 6e au classement des entreprises où il fait bon vivre, voilà comment on vit la culture de cet entreprise : « originale et un peu décalée ».

« La marque n’est qu’un indicateur retardé de la culture »

Toujours propres à ses valeurs humaines et toujours dans la quête du bonheur de ses clients, de ses fournisseurs, de ses employés, de lui-même et fort de ses erreurs qu’il raconte avec du recul, ce livre raconte comment des hommes et des femmes ont compris l’enjeu actuel de la culture de marque et réussi à prendre à contrepied un management traditionnel froid, plein de volontés individualistes et pollué de valeurs artificielles tout droit sorties du département marketing. Ce livre renferme la philosophie d’un homme qui pense que l’on peut rendre le monde meilleur en étant juste soi même, prêt à s’ouvrir et se remettre en question. Qu’il faut y croire, être déterminé, avoir confiance, un peu de chance (bien que la chance au final se provoque), et qu’à ce moment-là, les choses s’offriront à ceux qui savent recevoir. Loin d’avoir la vérité au bout des doigts, « L’entreprise du bonheur » ouvre les portes de la curiosité, de la motivation … du bonheur ?

Pensées positives et simplicité, ça manque ces derniers temps

Ne défendant pas qu’il faut à tout prix lancer son entreprise, ce livre donne toutefois  envie d’y croire, en tout cas à essayer et à croire en un système professionnel différent où le potentiel de chacun peut être démultiplié. Parce que pour lui, l’innovation part de la base et évolue jusqu’au sommet. « Si les gens sont aussi mécontents d’aller travailler le Lundi, c’est sans doute qu’ils ont l’impression de laisser une partie d’eux-mêmes chez eux. Proposez leur alors de l’amener avec eux et montrez leurs que vous les payez pour leur singularité et non pour être comme tout le monde ».

« Ce qui compte au final, ce n’est pas ce que vous dîtes, ni ce que vous faîtes, mais bien les sentiments que vous suscitez chez les autres. »

Je ne conseille pas de lire « L’entreprise du bonheur » dans la semaine (même si une fois ouvert, ça va très vite) mais en tout cas de l’avoir, dans un coin de la tête ou de la bibliothèque, pour qu’un jour de doute comme un jour de grande motivation, ou même pour un jour où l’on a simplement besoin d’un « bon coup de pied au cul », l’on puisse l’ouvrir, chaque ouverture nous révélant toujours de nouveaux points de vue.

 zappos-team-box-Tony hseih l'entreprise du bonheur livre zappos amazon

«  J’espère que ce livre vous aura donné envie de …

… rendre vos clients plus heureux …

… rendre vos employés plus heureux …

… vous rendre plus heureux… »

# Remerciements à celui qui me l’a gentiment mis sous le nez ! Qui maintenant se lève chaque matin en se demandant « quelle amélioration de 1 % nous pouvons apporter  à notre monde mais aussi en quoi cette petite amélioration nous aidera à progresser personnellement et professionnellement. »

About these ads

À propos de Thibaut

#Insight #society #NewTech #2.0 #Mkg #Startup #Arts @thibautrey2_0

Publié le janvier 23, 2012, dans Insights, et tagué , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :